Jad Fozis in Mivapedia, the African encyclopedia. Jad Fozis is featured on Mivapedia, the African encyclopedia. Come learn about Jad Fozis in the African Encyclopedia. Jad Fozis Wikis" alt="Encyclopedia and biography of Jad Fozis in Mivapedia, the African encyclopedia"> Jad Fozis - African wikis about Jad Fozis, Read the biography of Jad Fozis Africa encyclopedia the life of Jad Fozis, life encyclopedia of Jad Fozis, biography of Jad Fozis in the African encyclopedia, The encyclopedia history of Jad Fozis, African encyclopedia about Jad Fozis and encyclopedia info about Jad Fozis Jad Fozis African Wiki in Mivapedia, the African Encyclopedia.

  • Filter by Country

    Reset

  • Search African Wikis


  • African Encyclopedia
  • » Jad Fozis
  • (+)Add your Start-up (+) Propose an entry

    S’il y a un jeune  qui adorait la musique plus que tout au Togo dans les années 80, on peut aisément citer (François DJADOO) alias Jad Fozis. Amateur de Rock’n Roll, il trimbalait sa guitare qu’il emportait partout à Lomé. Les habitants des quartiers Bè, Gbegnédzi, Akodessewa, Bè Kpota et Tokoin Lycée connaissaient parfaitement ce feu follet qui n’hésitait pas à interpréter les plus grands noms de la musique mondiale de l’époque. Au moment où être artiste ne voulait rien dire à la grande majorité des togolais et est encore mal vu, Jad Fozis allait contre vents et marée pour faire accepter sa vie d’artiste en herbe. Et ce ne sont pas ses prestations dans les groupes scolaires de Lomé (collège St Joseph) ou encore dans les orchestres des quartiers (Orchestre AUXI) qui vont le détourner du chemin qu’il a choisi. Le début des années 90 va lui donner l’occasion de voyager et de s’installer en Allemagne où il s’est finalement épanoui et a pu montrer toute l’étendue de son talent.

    Et pour preuve, son premier album sort en 1995 sous le titre très évocateur : SOS AFRICA. Enorme carton au Togo et dans les capitales de la sous- région.  Le disque fait le bonheur des mélomanes de Cotonou, Ouaga et même Abidjan. Là -dessus se trouve la chanson ‘’ Masto’’ que les mélomanes togolais  ont vite fait de renommer’’ Gbékuia’’, un véritable SOS qu’il lançait aux jeunes de son pays et de l’Afrique qui s’adonnent à la consommation du cannabis et des autres substances psychotropes.

    A Paris, les radios invitent Jad Fozis dans leur émission de grande écoute telle que celle animée par Félix Mandon sur Africa n°1 a Paris. Le Jeune artiste est lancé et  rencontre les grands sommités de la musique africaine notamment papa WEMBA etc.  Il joue avec le groupe jamaïcain« The Lion » basé à Hambourg et partage le même podium que DUNCAN Fulton, chanteur anglais.

    Sur le plan local, Jad Fozis multiplie les relations avec la jeune garde du Togo avec M.Tall T., Ola Lade et Oro Bellow avec qui il a participé à un de ses morceaux « Imagines » mais aussi des rencontres de ses ainés Jimi Hope, Joe Kiki, Amta Kole, Julie Akofa Akoussah, Fifi Rafiatou.

    Après  l’énorme succès de SOS AFRICA, l’artiste est attendu pour son deuxième album. Il s’agit pour Jad Fozis de confirmer tout le bien que le monde de la musique pensait de lui. Les espoirs placés en lui ne vont pas être déçus quand sort en  1997 le deuxième album « N’Tifafa » (la Paix). Une ode à la l’amour ou Jad ‘’ pleure la Paix’’ dans la chanson éponyme.  Il fera un concert en Allemagne, suivit d’un tour à Paris pour la promo de l’album. Jad Fozis a le vent en poupe. Il est l’invité de Claudy Siar dans l’émission Couleur Tropicale sur RFI. Cette confirmation en main, Jad Fozis peut maintenant respirer un coup et approfondir son message qui devient plus intrinsèque et intimiste. Ainsi, l’artiste commence par scruter les faits et gestes de sa société. C’est le fruit de cette introspection qui donne l’album HERITIERS en 1999.

    Avec trois albums dans sa gibecière, Jad Fozis part à  la conquête de l’Allemagne, son pays d’adoption  et d’autres Pays de l’Europe. La tournée va durer  une année. L’année 2002 est le moment où l’artiste choisi pour se reposer un peu, réfléchir et  travailler sur son  quatrième album.

    « Ça Parle »dans lequel  se trouvent  l’excellente chanson ‘’ Nougblega’’  et le clin d’œil à sa fille ‘’Kerstin’’ atterrit dans les bacs en 2001 avec dans la foulée une tournée Africaine avec son groupe Vanity System. Il représente la même année le Togo, à l’UNESCO pour le prix de la paix.

    Jad Fozis met un peu plus temps pour sortir son 5è album ‘’ PARDON’’ en 2006. Sur ce disque l’artiste continue sa quête de sagesse et se pose beaucoup de questions sur la vie. Le thème de la Mort évoqué dans les précédents albums revient (AMEKUKU) aussi bien que celui du Destin. Mais il parle aussi de l’Espoir qui fait vivre et du sacrifice à faire pour réussir dans la vie. A ne pas oublier, l’énorme tube ‘’ AKONGOVI’’ chanson  quasi autobiographique dans laquelle tous les enfants uniques se sont reconnus. Comme toutes les autres productions de Jad Fozis, l’album PARDON n’a pas dérogé à la règle du succès.

    Cependant, l’artiste devient moins prolifique qu’il y a une dizaine d’année. Il a fallu attendre 7 ans pour qu’il mette de nouveau une galette dans les mains des mélomanes et de ses fans qui le suivent depuis les premiers jours.

    L’été 2013 verra donc la sortie du 6è album de JAD FOZIS, ‘’ELAVANYON’’. Dans les textes et dans la philosophie de l’artiste, rien n’a changé. Il est demeuré le même qui pense à son peuple malmené par les hommes politiques (Au nom du peuple), celui qui garde toujours l’espoir d’un lendemain meilleur’’ Elavanyon’’ et qui tend toujours la main aux plus jeunes (Master Poppa sur Agbéa lé Séssin et Ethane sur Pastor Bubuto). Sur cet opus, on peut trouver également le Remix des succès comme Gbékuia et N’tifafa.

    Pour confirmer son  « immortalité musicale », l’artiste pond en 2016 son septième (7e) œuf titré « Oh Africa » ; un cocktail de treize titres avec des collaborations pas les moindres et des reprises de quelques morceaux ayant fait fureur par le passé.

    Discographie :

    2016 : OH AFRICA

    2013 : ELAVANYON

    2006 : PARDON

    2001 : CA PARLE

    1999 : HERITIERS

    1997 : N’TIFAFA

    1995 : SOS AFRICA

    Language
    X

    Choose a different Language

  • Language


  • With Miva! And You?
  • EN
  • Sign In
  • Sign Up
  • Skip to toolbar

    Découvrez MivaSocial - Le réseau social africain - african Social network

    Yaamo - Interest based Social network

    Djinam - Le moteur de recherche Africain - African Search Engine

    Le meilleur site des annonces en Afrique - Annonces immobiliers - Annonces en Afrique

    Yaamo interest-based advertising Yaamo is the Social Network about increasing revenue for you and your Business. JOIN TODAY! We are a proud Member. Yaamo helps you advertise. They make it easy and affordable. Mivasocial - Le reseau social Africain - African Social network